Contre les violences policières

Rassembler les faits de violences policières, les rendre publics sous diverses formes pour les dénoncer, apporter une aide diversifiée aux victimes de ces violences, agir pour susciter un mouvement d'opinion, dans la population comme auprès des professionnels, qui exige la fin de l'impunité et l'application du droit aux forces de police.

Derniers articles :

jeudi 10 avril 2008

Comment un contrôle d’identité à hotel de ville dégénère en passage à tabac

Samedi 5 avril après une soirée avec deux amis, vers une heure du matin, Abdel patiente devant l’arrêt de bus du C3, à la sortie de métro Hôtel de ville, pour rentrer chez lui.

Lire la suite

vendredi 12 octobre 2007

L'association Témoins contre les violences policières a pour but :

- de rassembler les faits de violences policières, de les rendre publics sous diverses formes pour les dénoncer.

- d'apporter une aide diversifiée aux victimes de ces violences.

- d'agir pour susciter un mouvement d'opinion, dans la population comme auprès des professionnels, qui exige la fin de l'impunité et l'application du droit aux forces de police.

VIOLENCES POLICIÈRES : NE NOUS LAISSONS PAS FAIRE !

Lire la suite

jeudi 14 juin 2007

"Le traitement en temps réél" de la justice...

Le 11 juin au tribunal correctionnel de Lyon, Monsieur L, 35 ans, villeurbannais, passait en comparution immédiate, accusé d’outrages à un agent de transport TCL, d’outrages à 4 policiers en fonction, puis de violence et de menace sur un policier. Il présente un grave trouble de la santé mentale

Lire la suite

dimanche 15 avril 2007

Description, par Ramon lui-même, des évènements le Jeudi 12 avril 2007, à Saint Étienne

Aux alentours de 23h-23h30, rentrant tranquillement chez moi à pied après un repas chez des amis en centre ville, je remontais la grand-rue lorsque mon attention fut attirée par un attroupement de badauds. Me joignant à eux je constatais la scène suivante.

Lire la suite

mercredi 18 janvier 2006

Violences policières dans le 1er arrondissement

Le soir de la fête de la musique 2005, sortant vers 2 h du matin du Café de la Place, à proximité du commissariat du 1er arrondissement, le jeune homme a entrepris d’aller uriner dans le caniveau de la rue Poivre. Un jeune agent en civil de la B.A.C. est sorti en trombe du commissariat. Le jeune homme s’excuse le plus calmement possible de ce geste et précise immédiatement qu’en aucun cas il n’avait fait cela sur une voiture de police. À partir de ce moment, il devient victime de la plus grande violence et d’un manque total de contrôle de soi de la part du fonctionnaire de police.

Lire la suite

samedi 10 décembre 2005

Violences policières couvertes par la justice et nouvelle affaire d’outrage et rébellion

Après le jugement déplorable et scandaleux prononcé le 8 décembre à l’encontre de Messieurs Selengouma, Domitien et Ambassy, condamnés à 6 mois de prison avec sursis, après avoir effectué 40 jours de préventive, alors que les faits reprochés par les policiers ne sont pas prouvés et contestés formellement par des témoins (voir Rebellyon) le tribunal correctionnel de Lyon doit se prononcer le lundi 12 décembre sur une nouvelle affaire de pratiques policières pour le moins douteuses. Nadia AGGOUNE est poursuivie pour outrages, insultes et rébellion. C’est intolérable...

Lire la suite